Retour de la psychochirurgie : les troubles du comportement du traumatisé crânien en seront-ils demain une indication?

L'article passionnant de Marc Lévêque situe les enjeux éthiques de la stimulation cérébrale profonde et de la neurochirurgie "lésionnelle" ou psychochirurgie.

Initialement prévue comme thérapie de la Maladie de Parkinson, la stimulation cérébrale profonde a rapidement été proposée pour le traitements de troubles psycho-comportementaux en particulier les TOC.

L'auteur propose d'interroger l'élargissement de la SCP à des indications psychiatriques et la résurgence -même si ces pratiques ne sont pas arrivées en France- de gestes lésionnels pratiqués sur des sujets considérés comme agressifs.

Avec les progrès des neurosciences, les lésions proposées concernent des zones très réduites : cela n'est pourtant pas sans évoquer les lobotomies pratiquées jusque dans les années 50...                    Lire l'article de Marc Lévêque dans le Monde

Les commentaires sont fermés.