Le cerveau des fumeurs de cannabis resisterait mieux aux traumatismes crâniens?

cannabis

 

Le 8 octobre 2014, Le courrier international publie :

"D'après une étude menée par le Los Angeles Biomedical Research Institute (LA BioMed), les personnes testées positives au THC (substance active du cannabis) ont plus de chances de survivre à un traumatisme crânien que les autres.

Le site ScienceDaily, qui relaie l'information, détaille le protocole de la recherche : l'étude a été menée auprès de 446 patients ayant subi un traumatisme crânien. Ils ont été soumis à un test d'urine pour détecter la présence de THC dans leur organisme et 82 d'entre eux ont été testés positifs. Au sein de ce groupe, seuls 2,4 % des patients sont morts. Dans le groupe testé négatif au THC, 11,5 % des patients ont succombé à leurs blessures.

Interrogé par ScienceDaily, David Plurad – le chercheur qui a dirigé cette étude – précise que "des recherches menées par d'autres équipes avaient déjà découvert que certains composants du cannabis aidaient à protéger le cerveau d'un animal après un traumatisme". Mais "c'est la première fois que le THC est clairement identifié comme un facteur lié à un meilleur taux de survie après un traumatisme crânien."

Consulter l'article en ligne

Les commentaires sont fermés.